Afficher un message
Vieux 01/09/2018, 09h47   #1
Mondo
 
Date d'inscription: 13/02/2017
Messages: 232
Par défaut Facebook versus Forums

http://forum.forumactif.com/t382495-...ils-compatible

Copier-Coller:
Citation:
- Je ne vais pas continuer à brasser de l'air inutilement à vouloir simplement qu'on replace les données que vous avez récolté dans leur contexte... donc, bref.
- Un forum c'est avant tout une apparence et du contenu, ensuite c'est un espace de discussion
- Rien n'est définitif, vous pourrez changer le thème graphique de votre forum à tout moment très facilement
- Un forum est avant tout un lieu de convivialité, de relationnel suivi et de discussions qui perdurent dans le temps, une publication sur Facebook est totalement éphémère contrairement à un topic (ou un article).
- Pourquoi aller sur vos forums alors que tout est disponible sur facebook?
- « Facebook : hydre de la communication […] où se rassemblent tous ceux qui sont en mal de reconnaissance. »
- Et je pense que facebook est un bon tremplin en terme de communication pour votre forum. Y déposer un début d'article qui vient de votre forum en insérant le lien de celui-ci pour dire "Vous le trouvez intéressent ? Alors venez lire la suite sur le forum et en discuter avec tout le monde.".
- Facebook pourrait en effet être une passerelle avec nos forum, mais ça génère un double travail...
- Ce que recherche les gens, c'est la facilité de répondre et de poster.
- Je ne partage pas vos analyses parce que, tout d'abord, je pars du principe que la baisse de fréquentation de nos forums (si elle est réelle parce que concrètement : je n'en sais rien) est multifactorielle et que les premiers responsables sont ceux qui ont le pouvoir de faire de quelque chose, c-à-d : les administrateurs. Ensuite, je crois que nos forums n'évoluent plus suffisamment depuis quelques années. Ils stagnent. Ils ne se sont pas adaptés aux nouveaux enjeux d'internet.
- Facebook est un site abordable même pour les imbéciles, alors qu'un forum demande un peu plus de réflexion pour le fonctionnement et la majorité des gens, dans ce monde d'assistés, ne veut même plus faire le moindre effort.
- Après un forum s'il n'y-a pas un noyau de quelques membres actifs au bout d'un moment le rares actifs s'en vont.
- Il y-a un noyau dur de membres qui s'est construits et qui fait vivre le forum ce qui fait qu'on y développe des amitié, des sympathies et le forum ben il est vivant tout simplement.
- La vrai question ce n'est pas un combat FB/Forum mais plutôt : Comment former un noyau dur de membres pour que le forum soit vivant quelque soit les arrivées et départs ^^
- Les échanges sur FB: compliqué à suivre dans le temps (comme une personne l'a précisé plus haut), anarchiques, désordonnés, les phrases/mots "lâchés" à l'emporte pièce. Ce qui donne un ensemble superficiel et sans grand intérêt, sans compter que ces échanges se limitent souvent à: "bisous" "bisous", "je te mets une image scintillante "gnagnan" et...Pas grand chose.
- Sur mon forum, j'ai crée 95% des sujets si ce n'est plus, les membres normaux eux n'ont presque lancé aucun fil de discussion ...
- Les administrateurs sont (en partie) responsables parce qu'ils peuvent agir, ils en ont le pouvoir (la force du Panneau d'Administration est en chacun de nous Zen ! ). Ce que je veux dire c'est qu'ils ne sont pas obligés de subir. Si on veut voir les choses changer, il faut se mettre en mouvement et refuser de se laisser abattre sinon, à quoi bon continuer ? '.' Tout est une question d'adaptation et certains forums (contrairement à ce qui est écrit plus haut) parviennent à utiliser les réseaux sociaux
- La nouvelle génération préfère la futilité des discussions que des discussions construites. Liker prend moins de temps que d'avoir à écrire un commentaire construit, censé et dans un langage correct.
- Selon les mots même de la fondatrice, elle a coulé 3 forums en ouvrant le sien (ce qu'elle n'avait pas prévu et encore moins voulu).
- Ce qu'il faut encore savoir sur ce forum, c'est que le fameux noyau dur a constitué pendant 4 ans un frein insurmontable au développement du forum. On débarquait au milieu d'un groupe bien établi, dont tous les membres se connaissaient dans la vie réelle et on n'était clairement pas le bienvenu dans les sujets où personne ne nous répondait. Bref ce noyau dur était bavard (il l'est toujours) mais il ne répondait qu'aux membres du noyau faisant tout pour décourager les nouveaux. Et usant de tous les mensonges et magouilles imaginables pour se liguer ensemble et demander à exiger de la fondatrice un bannissement de l'importun tout en se réservant le droit d'aller jusqu'à insulter les nouveaux. Un tel forum ne peut tenir sur la durée parce que tôt ou tard le noyau va se désagréger. C'est ce qui a failli arriver et qui a finalement sauvé le forum lorsqu'en 2013 une bonne partie du noyau s'est mise en retrait, et les nouveaux ont alors pu s'intégrer entre eux. Quand les anciens sont revenus, leur tactique habitue- lle de se regrouper pour exiger le départ des importuns ne pouvait plus fonctionner parce que le groupe de nouveaux était déjà bien établi et avait assuré la survie du forum.
- Avant l'internaute était plus ou moins habitué à utiliser un ordinateur, à effectuer des recherches, à être agile de ses doigts (pour la souris ou le pavé tactile) à être créatif (en composant des phrases).
- Aujourd'hui l'internaute est généralement :
- un handicapé, n'a qu'une main de libre.
- un fainéant, s'il veut faire une recherche, il va pas s'****rder à utiliser un clavier si son téléphone répond à la voix tout comme le font les chiens.
- un analphabète, il utilise le même appareil pour envoyer des SMS ou pour surfer sur la toile. Il utilise surtout le même non-langage.
- un maladroit, il utilise ses mains dégoûtantes pour se balader sur le net, et les statistiques le démontrent, une cuvette de WC public est plus propre que l'écran de la plupart des dispositifs mobiles.
- Certaines personnes ont écrit 'Le panneau d'administration sert principalement si je ne m'abuse à structurer son forum : créer/modifier des catégories/rubriques, changer le design, acheter un nom de domaine etc mais en aucun cas il ne permet de maintenir un forum en vie.' mais d'autres leur ont répondu: le contenu c'est bien... mais, il faut savoir le mettre en valeur. Il faut arriver à susciter l'envie de participer et ça, c'est tout un art et malheureusement, nous ne sommes pas tous égaux face à ce talent qui est de créer de l'intérêt chez nos semblables. Vous pouvez tartiner votre forum de 1001 topics, s'ils sont inintéressants, s'ils sont bourrés de fautes d'orthographe ou s'ils sont postés sans aucun « style » qui vous est propre, sans... cette pointe de sel qui peut piquer la curiosité des uns et des autres : ça ne servira à rien du tout. En plus de la persévérance, il faut du talent pour que ça marche. Je ne dis pas que vous n'en avez pas (je n'en sais rien), je me contente de vous signifier que ça n'est pas suffisant d'avoir de la bonne volonté. Facebook ou pas, s'il n'y a pas un minimum de talent et/ou "de style" derrière un forum... les membres ne viennent pas.
l'apparition des chatbox. Elles ont pas mal calmé et canalisé une grande majorité des flooders Wink Le soir, je viens discuter avec mes camarades de jeu sur la box alors qu'il y a 6 ans... c'était sur le forum. Je ne sais pas combien de messages perdus pour nos forums cela représente mais, je suppose que c'est loin d'être négligeable. Et surtout cette volonté de limiter au maximum le flood en concentrant les rubriques sur la thématique. préfère stagner sans flood, que décoller avec un forum qui ne correspondrait plus du tout à qui je suis.
- Changement radical du profil moyen de l'internaute : passage de l'ordi-naute au mobilo-naute. désolée pour les néologismes, mais je pense que vous avez compris.
-> changement du profil du surfeur qui favorise l'émergence du fast-food de la communication
-> Phagocytage de l'audience des forums par les poids-lourds de la communication. L'homo sapiens est un animal grégaire vivant généralement en troupeaux. Il ne va pas là où l'herbe est la plus verte ou la pkus tendre, mais là où il retrouve le plus de con-génères. Ce qui explique pourquoi les gros forums résistent généralement mieux que les autres.
-> Cette fois la baisse est décelable en termes d'effets
- Baisse de fréquentation -> baisse de revenus pour les hébergeurs de forums qui ne peuvent plus soutenir la cadence en termes d'évolutions.
- Baisse de fréquentation -> baisse de motivation, voire résignation des fondateurs impactés.
-> Motivation en berne -> faut pas croire mais les membres le ressentent souvent et vont voir là où l'administration est moins démotivée, ce qui va encore accentuer la baisse de moral du fondateur impacté.
- L'administration d'un forum a un rôle majeur à jouer mais si elle ne dispose pas d'un noyau dur avant même l'ouverture du forum, le forum n'a quasiment aucune chance de percer quel que soit le talent de son équipe.
- Pour réussir aujourd'hui il faut :
- soit être un vieux forum (minimum 5 ans) avec une base bien établie qui a su se renouveler sur ces 5 ans
- soit avoir un important noyau dur (15-20 membres) avant même le lancement du forum.
2 possibilités indispensables, mais bien sûr insuffisantes.
- Sur un forum, c'est un peu comme dans un village, c'est certes petit avec peu d'espoir de connaitre la gloire, où alors de manière très locale (...), mais au moins tout le monde se connait et les imposteurs sont généralement vite démasqués.
- Comme la plupart des gens sont là pour se montrer, paraître plus beaux, plus érudits, plus sympas et populaires qu'ils ne le sont dans la réalité, bref pour briller au dessus de la masse grouillante, quelques "j'aime" et autres "j'adore", deux où trois flagorneries pour emporter leur égo confiance et l'affaire est dans le sac !!!-
- S'il y a effectivement beaucoup de monde (...), la plupart des gens se croisent sans jamais se voir ni être vu. Un sujet en chasse rapidement un autre. On regarde les photos hâtivement. On voit sans regarder. On écoute sans entendre. On répond souvent à côté de la plaque, lorsqu'on daigne bien le faire... La plupart du temps on "like" par simple intérêt, en espérant être "liké" à son tour. Et si tel n'est pas le cas, on n'hésite à retirer son vote. Ou parfois on le fait plus sournoisement, un peu plus tard, lorsqu'on a obtenu ce qu'on voulait ! Bref, on mange sans faim, on y est parce que certains prétendent que les autres y sont... mais en ce qui me concerne, je ne vois là absolument rien de très constructif et de social !!! Je tiens également à ajouter de ma propre expérience que la plupart des membres en provenance de Facebook n'on jamais fait long feu sur le forum. En fait, c'est toujours à peu prêt le même scénario : ils (où elles...) viennent avec plein de belles promesses mais très vite ils se révèlent être de véritables girouettes et peu digne de confiance ! Non pas qu'ils soient animés de mauvaises intentions ! Simplement, ils semblent incapables de fixer leur attention, de porter un quelconque intérêt à l'autre, hormis à l'administrateur qu'ils savent fort bien courtiser d'ailleurs !!! Ils remettent toujours les choses à plus tard, ce sont souvent les rois (et les reines...) de la procrastination, et au final, il apparaissent beaucoup moins passionnés qu'il ne le prétendaient sur d'autres canaux...
- Bref, très rapidement ils (où elles...) semblent en manque d'exposition, comme si le forum était trop étroit pour satisfaire leur ambition personnelle, et un beau jour, ils se volatilisent dans les promesses non-tenues. Et ces gens-là viennent de réseaux dit "sociaux. C'est bien le système Facebook qui a engendré ça, des gens indifférents, continuellement pressés et totalement blasés, avec un égo surdimensionné par rapport à leurs capacités intrinsèques...
- La course aux "likes" et les escroqueries sont courantes sur Facebook.
Qu'en penses-vous ?
.
Mondo est déconnecté   Réponse avec citation